Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 11:34

Cher-e camarade,

Le mercredi 3 décembre 2014, tu seras amené-e à te prononcer sur la « Charte des socialistes pour le progrès humain ».

En cliquant sur le lien suivant, tu pourras prendre connaissance du contenu de cette charte :

http://www.psnord.fr/wp-content/uploads/2014/11/247290607-Charte-des-socialistes-pour-le-progres-humain.pdf

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 10:19

Chers(e) amis(e), chers(e)  camarades,

Le mercredi 3 Décembre 2014  est à noter sur vos agendas   !!

Vous aurez à élire vos candidats aux élections cantonales de mars 2015

Pour pouvoir participer au vote de désignation des candidats, il faut :

  • être à jour de votre cotisation 2014
  • avoir adhéré avant le 3 juin 2014

  • être électeur dans le canton concerné

  

Ce vote aura lieu à notre siège de section, 39 rue Jeanne D’arc, le

 MERCREDI 3 DECEMBRE   de 17 à 22h


A retenir également : ASSEMBLEE GENERALE LE LUNDI 1ER DECEMBRE

  

Merci de votre collaboration

Amitiés Socialistes

Dany CUCHERE

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 14:08

Lancés à l'Université de la Rochelle et se concluant le 6 décembre à Paris, les Etats généraux des socialistes sont un large processus de consultation militante visant à reformuler l'identité du Parti socialiste face aux grands bouleversements qui traversent le monde et la société. Ces Etats généraux doivent permettre le renouveau de notre identité en affirmant ce qu'est le socialisme dans le monde contemporain.

Dans la fédération du Nord, 8 réunions se sont tenues dans l'ensemble des arrondissements, plus d'un millier de camarades ont participé aux ateliers mis en place.

Retrouvez la synthèse des États généraux des socialistes du Nord issue des différentes propositions ci-dessous en cliquant sur le lien suivant :

Synthèse des états généraux

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 09:49

Au 1er janvier 2016, un nouveau dispositif, la « prime d’activité » se substituera à la prime pour l’emploi et au revenu de solidarité active. Le soutien de 4 milliards d’euros au pouvoir d’achat est maintenu, mais en redonnant au dispositif l’efficacité et la justice qu’il avait perdues, et en combattant les fantasmes d’une partie de la droite sur la supposée responsabilité des demandeurs d’emploi dans leur situation.

L’objectif est simple : que personne ne soit perdant quand il ou elle recommence à travailler. La prime sera donc perçue par les travailleurs aux revenus faibles, sans décalage d’un an, ce qui empêchera des taux effectifs de prélèvements très élevés lors du passage de l’inactivité à l’activité. Ensuite, le dispositif intégrera les jeunes travailleurs (les moins de 25 ans), ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent, malgré le constat d’une pauvreté élevée chez les jeunes actifs.

Le Parti socialiste appuie la mise en place de ce nouveau dispositif, qui répond aux limites constatées des dispositifs précédents et aux difficultés des jeunes actifs. Le Parti socialiste prendra toute sa part dans les réflexions sur les finesses économiques, juridiques et constitutionnelles à apporter pour la mise en place de cette nouvelle arme de lutte contre la pauvreté et l’injustice. Il s’agit notamment de poursuivre la réflexion sur les mécanismes individuels de progressivité des prélèvements et des prestations, suite à la censure récente du Conseil constitutionnel sur la modulation des cotisations salariales. Enfin, un arbitrage sur les financeurs de ce nouveau dispositif devra être fait, et il est exclu que la part de l’État soit transférée aux collectivités.

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 10:02

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 08:49

La France est à la lutte pour son redressement.

Le pays a besoin de justice et de réformes.

L’Europe de Bruxelles se cabre face aux demandes de croissance.

Le national populisme avec son cortège de xénophobie monte dans les urnes et dans les têtes.

La droite se radicalise contre notre modèle social.

Le terrorisme peut à chaque instant frapper nos sociétés.

L’urgence écologiste ne fait de doute pour personne.

Tout cela appelle du sang froid, de la dignité, de la réflexion et de la détermination dans l’action.

Aucune divergence au monde ne doit donner lieu, à ce moment de l’histoire, au triste spectacle de la surenchère, de la division et du positionnement.

Les socialistes doivent rester unis.

Les courants socialistes doivent débattre sans se battre.

Les dirigeants doivent maitriser leur expression.

Nous nous devons de nous reformuler par un débat serein. Nous le devons à notre pays, à la gauche, à notre Parti, à nos militants à notre Histoire.  

Alors travaillons, réfléchissons, agissons ensemble dans la fraternité pour réussir la fin du quinquennat. C’est là la véritable unité nécessaire.  

Balayons les querelles subalternes et les combats secondaires de personnes. Cessons de nous distribuer bons et mauvais points.

 

L’unité doit triompher. Le Parti socialiste doit l’emporter.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 09:53

LE DÉCLASSEMENT ÉCONOMIQUE

Le quinquennat Sarkozy, c’était le temps où la compétitivité de la France a connu une chute sans précédent.

• Déficits publics, endettement, désindustrialisation, chômage, déficit du commerce extérieur ont battu tous les records depuis la guerre.

• Nicolas Sarkozy a fait autant de dégâts que la crise économique.

• En 2002, la France faisait mieux que l’Allemagne ; en 2012, l’envolée des dépenses et l’absence de toute réforme structurelle ont inversé le rapport de force.

• La France paye également le prix fort de la stratégie d’austérité en Europe co-décidée par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel pour enrayer la crise financière.

2007 - 2012 : 600 milliards de dettes supplémentaires ; disparition de 350 000 emplois industriels ; déficit commercial record de 75 milliards

 

L’ABSENCE DE RÉFORMES

Le quinquennat Sarkozy, c’était le temps où la «rupture» a laissé plus de mauvais souvenirs que de réformes.

• La compétitivité ? Des PME plus imposées que les sociétés du CAC 40.

• Le marché du travail ? Néant et un million de chômeurs de plus.

• La protection sociale ? Le recul de l’âge légal de la retraite et le déremboursement des frais de santé.

• L’éducation ? 100 000 professeurs de moins et une chute vertigineuse de la France dans les classements mondiaux.

• La sécurité ? 10 lois de plus et 10 000 policiers de moins.

La RGPP : 160 000 agents publics de moins, en pleine envolée du chômage Nicolas Sarkozy a organisé le plus grand plan social de France

 

LA DIVISION DES FRANÇAIS

Le quinquennat Sarkozy, c’était le temps où la solidarité est devenue «le cancer de l’assistanat ».

• Les pauvres, les chômeurs, les fonctionnaires sont devenus les boucs-émissaires du gouvernement et de ses difficultés.

• Les politiques publiques ont suivi : durcissement des prestations sociales, non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui a privé les Français de milliers de professeurs, de policiers, d’infirmières...

• Cette droite «décomplexée» est allée jusqu’à copier l’extrême-droite.

• Les attaques contre les immigrés et l’islam ont banalisé la discrimination et la xénophobie.

Les emprunts de Nicolas Sarkozy au FN : le débat sur l’identité nationale ; le discours de Grenoble sur la déchéance de nationalité ; «la France tu l’aimes ou tu la quittes».

 

LA PARTIALITÉ DE L’ÉTAT

Le quinquennat Sarkozy, c’était le temps du gouvernement par l’intimidation.

• L’indépendance de la justice a été malmenée : nominations partiales, interventions politiques dans les instructions, inflation de lois aussi pesante qu’inefficace.

• La presse a subi une pression permanente. Illustration : la nomination des responsables de France Télévisions et de Radio France par Nicolas Sarkozy.

Le durcissement pénal : peines planchers ; alignement de la justice des mineurs sur celle des adultes ; projet avorté de suppression du juge d’instruction...

 

LE PRÉSIDENT DES RICHES

Le quinquennat Sarkozy, c’était le temps où les riches sont devenus plus riches et les pauvres plus pauvres.

• Malgré la crise, 40 milliards ont été distribués aux plus hauts revenus : bouclier fiscal, augmentation des niches fiscales, abattement d’ISF et de droits de succession...

• La facture a été payée par tous les autres Français: 40 taxes nouvelles et un coup de gourdin fiscal de 30 milliards sur les ménages et les entreprises.

• Le mariage du pouvoir et de l’argent a jalonné le quinquennat de scandales politico-judiciaires impliquant Nicolas Sarkozy et son entourage.

• Ces affaires ont révélé l’existence d’un système organisé d’intérêts croisés entre la Présidence de la République, l’UMP et le monde des affaires.

Les affaires Sarkozy : Bettencourt ; Bygmalion ; Karachi ; Tapie ; soupçon de financement libyen de sa campagne de 2007 ; sondages de l’Elysée ; dépassement de ses comptes de campagne...

 

LA TYRANNIE DU « MOI JE »

Le quinquennat Sarkozy, c’était le temps où le Président parlait constamment de sa  personne et pas de la France

• Le cabinet présidentiel se substituait au gouvernement.

• Une officine de propagande installée au coeur de l’Elysée fabriquait l’opinion à coups de sondages truqués.

• Un conseiller proche de l’extrême droite faisait la pluie et le beau temps jusqu’à enregistrer le Président à son insu.

Le Président Sarkozy a augmenté son salaire de 172 %. Pendant cinq ans, il a été le 1er Président à ne donner aucun coup de pouce au SMIC.

 

C’EST TOUT CELA QUE NOUS CHANGEONS

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 09:36

Cher (e) camarade, cher (e) ami(e)

Je  t’invite à participer à la prochaine ASSEMBLEE GENERALE de la section qui se déroulera le

 VENDREDI 3 OCTOBRE  2014   à  18 h 15

Dans les locaux de la section :  39 rue  Jeanne d’Arc   à  Wattrelos      

 

Ordre du jour :

  • Retour  sur le «  questionnaire  militant » 

  • Débat sur les différents thèmes  abordés

  • Présentation des  «   Etats Généraux » du Parti Socialiste

  • Calendrier des différentes manifestations prévues

 

 Petit rappel important pour ceux qui ne seraient pas à jour : pensez à vos cotisations

 

Je compte sur ta présence

 

Avec mes meilleures Amitiés Socialistes

 

Danielle CUCHERE, 1ère secrétaire

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 10:49

Cher camarade,  

Nous avons lancé en juin dernier un questionnaire militant. Je remercie les militants qui ont répondu de manière individuelle et les sections qui ont répondu de manière collective.

Tu trouveras en lien ci-dessous une synthèse des retours sur le questionnaire militant et la motion qui a été adoptée à l'unanimité à l'issue du séminaire fédéral du 5 septembre dernier.

http://www.psnord.fr/etats-generaux-des-socialistes-du-nord-retour-sur-le-questionnaire-militant-et-la-motion-de-la-federation-du-nord/ 

Dans les jours qui viennent, te seront envoyés les comptes rendus des ateliers des États généraux des socialistes du Nord qui se sont déroulés à Lomme samedi dernier.

Enfin, la direction fédérale organisera tout au long de l'automne, des rencontres dans chaque arrondissement afin que nous puissions continuer à débattre et à échanger sur l'avenir de notre parti.

Amitiés socialistes

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 10:13

"Lancés à l’Université de la Rochelle et se concluant le 6 décembre à Paris, les Etats généraux des socialistes sont un large processus de consultation militante visant à reformuler l’identité du Parti socialiste face aux grands bouleversements qui traversent le monde et la société. Ces Etats généraux doivent permettre le renouveau de notre identité en affirmant ce qu’est le socialisme dans le monde contemporain."

 

Vous trouverez ci-dessous une présentation de ce vaste projet par notre 1er secrétaire Jean-Christophe CAMBADELIS

 

http://www.etats-generaux-des-socialistes.fr/etats-generaux

 

 

Une charte a également été établie pour fixer les règles et engagements à respecter pour participer au débat :

 

http://www.etats-generaux-des-socialistes.fr/charte

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0